ticket/abonnement
Retour aux news

Un Noël au Théâtre magique !

Publié par Antoine le 11 janvier 2024

29 ans… Cela fait 29 ans que Noël au Théâtre enchante petits et grands pendant la quinzaine des Fêtes de fin d’année. Cette édition fut, une fois encore, un superbe succès.

La météo à l’extérieur n’était pas au beau-fixe durant ces vacances mais le soleil était pourtant bel et bien présent dans les salles de spectacle de Famenne-Ardenne. Durant 15 jours, les rires ont résonné, les airs surpris se sont affichés, quelques larmes ont coulé mais surtout, l’émerveillement était à son comble. Pourtant, tout ne partait pas sur les meilleures bases pour notre équipe… Dès le premier jour du festival, durant le montage de « La tête dans les nuages » à Libin, notre régisseur cascadeur Gim s’est approché un peu trop près d’une grosse prise lui ayant causé une sacrée blessure en haut du front. « Je me suis demandé ce qu’il se passait, d’un coup quelque chose coulait le long de mon front ! » nous dit-il immédiatement remis sur pieds et sourire en coin. Au deuxième jour, c’est le chariot de transport du tout nouveau gradin qui a décidé de lâcher, probablement décidé à prendre, lui aussi, quelques congés hivernaux. « Finalement, on s’est très bien débrouillés sans ! » rigole Killian, stagiaire régisseur pour la MCFA. Quoi qu’il en soit, ces petits pépins n’ont pas entaché le moral des troupes qui ont travaillé d’arrache-pied à la préparation des différents spectacles.

Parce que c’est ça, Noël au Théâtre : des imprévus, de l’adaptation, de l’improvisation… dans des endroits qui ne sont pas nécessairement destinés à accueillir de tels événements. Même si le sol de la salle colle à Beausaint, si les enfants vont et viennent aux toilettes pendant le spectacle à Noiseux, si les portes claquent un peu partout, tout cela fait partie intégrante de la magie qui entoure ce projet. Car si ces petites histoires semblent plutôt négatives, elles ne sont qu’une infime partie face à la joie des enfants et des adultes devant les différentes représentations. Plusieurs têtes blondes nous confient même venir plusieurs fois sur le festival, « moi je n’aime pas le théâtre mas j’aime bien les chansons ! » nous annonce d’entrée de jeu un jeune garçon avant d’aller applaudir Monsieur Nicolas. Et que dire des rires nourris devant « Le Tout Petit Monsieur » qui a peur des extraterrestres ou « Kosmos » et l’humour déjanté de ses deux comédiennes ? Des regards pétillants devant les bulles de « La tête dans les nuages » ? Du suspense devant les aventures de Tchip dans « Grand ciel » ? Ou encore de la surprise à la vue des pantins de « Dans les bois » ? Tous ces moments de musique, de théâtre ou encore de marionnettes ont fait briller les yeux de l’ensemble des spectateurs venus très nombreux à cette nouvelle édition de Noël au Théâtre. De nombreux spectacles affichaient complets presque partout et pour la plupart, avant même le jour de la représentation ! Quel plaisir de (vous faire) vivre de tels moments. « C’était un beau défi technique qui a été relevé, on a hâte de fêter le trentième anniversaire ! » nous confie notre collègue Denis.

Alors bien sûr, Noël au Théâtre, comme son nom l’indique, est un festival de théâtre. Mais que serait-il sans ses traditionnels goûters ? Cette année encore, de nombreuses galettes (1135 très précisément) ont été cuites avec l’aide précieuse de nos bénévoles pour régaler les papilles du public ainsi que de nombreux litres de chocolat chaud ! A Noiseux, ce sont de délicieuses crêpes qui ont été préparées sur place, tandis qu’à Gembes, de la galette des rois était proposée pour couronner les plus chanceuses et chanceux de l’assemblée. Certains parmi les plus gourmands ont même eu la chance de se resservir une seconde fois.

Noël au Théâtre, c’est 18 villes et villages de Famenne-Ardenne parcourus, des milliers de sourires, une équipe déterminée, des partenaires indéboulonnables, des bénévoles indispensables, des artistes survitaminés mais surtout, un public fantastique ! Ce 29ème anniversaire fut absolument remarquable et il ne fait pas l’ombre d’un doute que les trente ans seront d’autant plus mémorables. Merci !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Afficher tous les commentaires